Archives pour la catégorie Actualités

Lancement du programme de professionnalisation des acteurs de l’orientation, de la formation et de l’accompagnement vers l’emploi

L’Agefiph, en réponse au recensement des besoins de professionnalisation des acteurs de l’orientation de la formation et de l’accompagnement vers l’emploi, a souhaité proposer en partenariat avec la Région Grand Est un programme de formation sur le handicap à destination des acteurs de l’orientation, de la formation et de l’insertion professionnelle de la Région Grand Est visant à :

  • Renforcer les compétences des professionnels dans l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap,
  • Créer une dynamique d’échanges et de coopération sur les pratiques professionnelles,
  • Faciliter la synergie et le travail en réseau.

Au travers de 14 modules, les stagiaires peuvent suivre des sessions de formation :

  • de base,
  • d’approfondissement thématique
  • et de spécialisation sur des handicaps spécifiques.

Le programme de professionnalisation s’adresse à des acteurs de l’orientation, de la formation et de l’insertion professionnelle qui sont concernés par les thématiques abordées (référent handicap existant, référent de parcours, formateur, responsable pédagogique,…).

Pour toutes informations complémentaires,  envoyer un mail à :
s-hamant@agefiph.asso.fr ou severine.vigourt@grandest.fr

Bulletin d’inscription : cliquer ici

Télécharger les fiches du programme de professionnalisation :

 

Newsletter du Prith Grand Est n°10

Télécharger la lettre du Prith Grand Est n°10

Signature du PACTE en région le 7 janvier 2019

Le PACTE Grand Est a été signé le 7 janvier 2019 dans l’entreprise DANGEL à Sentheim par Jean ROTTNER, Président du Conseil régional Grand Est et Jean-Luc MARX, Préfet de région en présence de la Ministre du travail Muriel PENICAUD et du Haut-Commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi Jean-Marie MARX.

Ce PACTE s’inscrit dans le cadre du Plan pluriannuel d’investissement dans les compétences (PIC) doté de 15 milliards d’euros sur 5 ans au niveau national et qui vise à former et accompagner vers l’emploi 1 million de chômeurs faiblement qualifiés et un million de jeunes décrocheurs (Garantie jeunes, Écoles de la 2ème chance, EPIDE1…). Il s’agit d’accompagner ces personnes dans des parcours intégrés, depuis les savoirs de base, dont le numérique, et le développement des compétences relationnelles jusqu’à la qualification, en renouvelant et en transformant, en tant que de besoin, les pratiques d’ingénierie de formation ainsi que la pédagogie, par des modalités d’achat de formation également renouvelées.

En tant que signataire du PACTE Régional d’Investissement dans les Compétences 2019-2022, la Région Grand Est réaffirme sa volonté de favoriser, par des actions concertées avec l’AGEFIPH, l’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’ensemble de ces dispositifs existants et à venir. Par cette nouvelle contractualisation, la Région Grand Est inscrit son action en cohérence avec le PRITH Grand Est, la convention cadre 2017-2019 Région Grand Est- Agefiph et le Contrat de plan régional pour le développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP).

La Région Grand Est et l’Agefiph entendent ainsi concourir à l’atteinte des objectifs suivants : rendre accessible et développer l’accès à la formation des personnes handicapées en recherche d’emploi, soutenir l’innovation en terme d’ingénierie pédagogique, promouvoir l’alternance et sécuriser les parcours de formation et d’insertion en emploi.

Pour en savoir plus : http://grand-est.direccte.gouv.fr/Le-premier-PACTE-pour-l-emploi-signe-en-Grand-Est

Parution le 18 décembre 2018 de l’appel d’offres « Dispositif Alternance et RHF intégrée tout public »

Si la progression régulière des entrées en formation des travailleurs handicapés dans les dispositifs de formation de droit commun – observée en région Grand Est – constitue un élément encourageant, des marges de progrès significatives demeurent, portant notamment sur l’amélioration de l’accessibilité physique et pédagogique de l’offre régionale.

S’appuyant sur les conclusions de l’évaluation des dispositifs précédents de développement de l’alternance au bénéfice des personnes en situation de handicap sur l’ensemble du territoire régional (DIRPHA et APT), l’Agefiph a souhaité avec ses partenaires, et plus particulièrement avec la Région Grand Est, la Direccte et Pôle emploi, mettre en œuvre une offre rénovée de sécurisation des parcours en alternance couplée au déploiement expérimental d’une « Ressource Handicap Formation » (dite RHF) visant tous les publics : alternants, demandeurs d’emploi et salariés.

Dans cette perspective, la coordination de PRITH a été mobilisé dans la mise en œuvre d’une enquête par questionnaire adressée aux partenaires concernés par le futur dispositif afin de mieux identifier les besoins d’appui et d’accompagnement des personnes handicapées, des entreprises et des acteurs de l’orientation et de la formation à chaque phase du parcours vers et dans l’alternance.

Le nouveau dispositif s’articule autour de trois prestations et l’utilisation de la Ressource Handicap Formation :

  • (Prestation 1) Diagnostic des besoins – alternants ;
  • (Prestation 2) Préparation au parcours de formation en alternance ;
  • (Prestation 3) Préparation à la recherche du contrat pour les parcours en alternance
  • Ressource Handicap Formation intégrée tout public

La Ressource Handicap Formation s’inscrit dans le cadre de la politique régionale concertée de formation définie au sein du PRITH avec pour enjeux :

  • Le développement d’un meilleur accès des personnes en situation de handicap aux formations de droit commun,
  • Tout en veillant à ce que leur soit apportée une réponse individualisée en matière de compensation par la mobilisation et la coordination de l’ensemble des acteurs du parcours de formation et des contractants experts du handicap.

La RHF contribue à la mise en œuvre d’une démarche de progrès mobilisant l’ensemble des acteurs de la formation au niveau régional.

L’entrée en vigueur de ce nouveau marché est prévue au 1er avril 2019.

Appui au déploiement de l’expérimentation « CDD Tremplin » en région Grand Est : une nouvelle action inscrite dans la programmation du PRITH

A titre expérimental, jusqu’au 31 décembre 2022, est mise en place pour des entreprises adaptées (EA) volontaires la possibilité d’expérimenter un « accompagnement des transitions professionnelles » pour favoriser la mobilité professionnelle des travailleurs handicapés vers les autres entreprises en recourant à un contrat à durée déterminée (CDD) spécifique, dit « CDD tremplin ». Ouverte par l’article 78 de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », cette expérimentation est explicitée par un décret et un arrêté du 14 novembre.

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/11/14/MTRD1829887A/jo/texte

Pour en savoir plus sur cette expérimentation et connaître la liste des entreprises candidates habilitées à y participer: https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emploi-et-handicap/liste-entreprises-adaptees-CDD-tremplin

En région Grand Est, cinq entreprises adaptées font parties des 53 EA habilitées à participer à l’expérimentation suite à un premier appel à candidatures.

Le démarrage de cette expérimentation en région fera l’objet d’une action spécifique, intégrée dans la programmation du PRITH Grand Est, autour des objectifs suivants :

  • appuyer les Entreprises adaptées retenues en région Grand Est pour mener l’expérimentation d’un accompagnement des transitions professionnelles des personnes handicapées en recourant au contrat à durée déterminée « Tremplin »
  • créer les conditions favorables à la mise en place de l’expérimentation et à son élargissement le cas échéant
  • développer au sein de l’ensemble des Entreprises Adaptées de la région Grand Est une culture professionnelle partagée d’accompagnement des transitions professionnelles
  • contribuer au suivi et à l’évaluation quantitative et qualitative de l’expérimentation à l’échelle régionale

Job’Ulis : lancement d’un dispositif inclusif & partenarial pour l’emploi

logo_jobulis
Co-piloté par l’Education nationale et le PRITH Grand Est, JOB’ULIS est un dispositif expérimental lancé en septembre 2018 sur le bassin d’éducation Thionville Hayange Rombas et étendu en janvier 2019 au bassin de Metz.

 

Jobulis

JOB’ULIS est un dispositif d’aide et d’accompagnement à l’insertion professionnelle en milieu ordinaire des jeunes sortant des dispositifs ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire) LP (Lycée Professionnel). Le dispositif permet une mise en synergie de l’action de l’ensemble des partenaires concernés, au bénéfice de la sécurisation des parcours d’accès à l’emploi des jeunes sortant des dispositifs ULIS.

Pour en savoir plus : https://www.ulis57insertionpro.eklablog.com

Une nouvelle identité pour les Cap emploi – Sameth

logo_ops

Les personnes handicapées et les employeurs ont dorénavant un interlocuteur unique spécialisé pour les accompagner dans le développement de parcours professionnel et soutenir l’emploi des personnes handicapées.

Les OPS qui assurent désormais les missions des Cap emploi et des Sameth disposent d’une nouvelle identité visuelle. Elle accompagne ces évolutions et souligne la spécificité de leur action tournée vers les personnes en situation de handicap et vers les employeurs. Cette nouvelle identité vise à améliorer la lisibilité et la visibilité de ces organismes avec notamment un nouveau logo, facile à lire et repérable dans l’espace public.

Source : Agefiph

Les personnes ayant recours à la MDPH en 2016 : portrait des territoires – CNSA

Pour bénéficier d’une réponse de compensation adaptée à sa situation, toute personne qui souhaite faire reconnaître une situation de handicap doit déposer une demande auprès de la MDPH de son lieu de vie. La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) est chargée de se prononcer sur les réponses proposées par l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation de la MDPH et de décider, le cas échéant, de l’ouverture de certains droits.

La direction de la compensation de la perte d’autonomie de la CNSA recueille chaque année, à travers ses enquêtes, les données d’activité des MDPH, qui contiennent quelques informations sur leur public. En 2016, 22,8 personnes pour 1 000 habitants de moins de 20 ans et 27,3 personnes pour 1 000 habitants de 20 ans et plus ont déposé une demande auprès d’une MDPH.

Pour en savoir plus :  CNSA – ANALYSE STATISTIQUE n° 07
Novembre 2018

Handicap : des changements dans la vie des personnes handicapées pour 2019

Des droits à vie, la revalorisation de l’AAH, le droit de vote ou de se droit de se marier pour les personnes sous-tutelle… de nombreux changements majeurs dans la vie des personnes en situation de handicap vont voir le jour en 2019.

Pour en savoir plus : https://www.gouvernement.fr/handicap-ce-qui-change-en-2019-pour-les-personnes-handicapees

Certains décrets sont déjà parus dont celui portant diverses mesures de simplification dans l’attribution de droits par la MDPH.

Ainsi, certains droits peuvent être attribués par la MDPH à titre définitif, dans certaines conditions :

  • La carte mobilité inclusion mention « invalidité » (CMI) et L’allocation aux adultes handicapés (AAH), pour des personnes présentant un taux d’incapacité permanente d’au moins 80% et dont les limitations d’activité ne sont pas susceptibles d’évoluer favorablement compte tenu des données de la science.
  • La reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) et l’orientation vers le marché du travail, pour des personnes présentant, compte tenu des données de la science, une altération définitive d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale, cognitive ou psychique qui réduit ses possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi.
  • Un arrêté du ministre en charge des personnes handicapées, à paraitre, fixe les modalités d’appréciation des situations où les limitations d’activités ne sont pas susceptibles d’évoluer favorablement.

Pour en savoir plus : Décret n°2018-1222 du 24 décembre 2018

Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : document de synthèses des premiers décrets parus

La « loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a été promulguée le 5 septembre 2018. Les premiers décrets d’application ont été publiés fin décembre 2019 et, pour une grande partie, les changements sont opérationnels depuis le 1er janvier 2019.

Pour en savoir plus sur les décrets parus de novembre 2018 à janvier 2019 : Dossier législatif – Décrets relatifs à la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel – Novembre 2018 à janvier 2019