Archives pour la catégorie Actualités

Les demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi en Grand Est

Dans la région Grand Est, les demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi représentent 8,7% de l’ensemble des demandeurs d’emploi en catégories A, B et C, soit environ 40 500 individus à fin décembre 2016 (respectivement 8,6% en France métropolitaine).
Près de la moitié d’entre eux sont âgés de plus de 50 ans, contre moins d’un quart pour les autres demandeurs. 80% des DEBOE ont un niveau de formation inférieur ou égal au BEP/CAP (60,5% pour l’ensemble de la demande d’emploi).

vig_actus_chiffre

 

Des recherches d’emploi concentrées sur un nombre restreint de métiers.

Près d’un quart des DEBOE recherchent un emploi dans les métiers des « services à la personne et à la collectivité » (24,3%, soit 4,2 points de plus que pour l’ensemble des demandeurs). Inversement, les métiers du « Commerce, vente et grande distribution », de l' »Hôtellerie-restauration » et de la « Construction » sont moins recherchés par les DEBOE que par l’ensemble des demandeurs.

Des besoins importants d’orientation et des freins préalables à la recherche d’emploi directe.
27% ont besoin d’acquérir ou de développer certaines compétences pour exercer le métier qu’ils recherchent (12,9% pour l’ensemble de la demande d’emploi). Ce chiffre approche les 50% pour certains métiers).
Des durées d’inscription à Pole Emploi longues et un faible nombre d’heures travaillées...
6,7% des DEBOE sont inscrits en continu depuis plus d’un an, 37,0% depuis plus de deux ans et 25,0% depuis plus de trois ans.
Les contrats aidés largement mobilisés. En 2016, plus de 13,1% des contrats aidés régionaux (Contrats Uniques d’Insertion – CUI – et Emplois d’avenir) concernaient des bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Dans le secteur non marchand (CUI-CAE), cette part s’élevait à 16,1%, soit près de 2 fois plus que la part de DEBOE dans la demande d’emploi
13 155 reprises d’emploi de plus d’un mois chez les DEBOE ont été recensées en 2016, pour un total de 300 117 reprises d’emploi. 54,4% de l’ensemble des reprises d’emploi, soit 2 fois moins que leur poids dans la demande d’emploi).

Pôle emploi – Statistiques, études et évaluation
Éclairages et synthèses
http://www.statsemploi-grandest.fr
Septembre 2018

Les demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi

Décret n°2018-1002 du 19 novembre 2018 relatif à la création du conseil de l’inclusion dans l’emploi

Le texte a pour objet de créer, auprès du ministre chargé de l’emploi, un conseil de l’inclusion dans l’emploi chargé notamment de formuler des propositions et de concourir à la conception, à l’élaboration et au suivi des politiques d’inclusion dans l’emploi, en réalisant des évaluations et en diffusant les bonnes pratiques de l’inclusion dans l’emploi. Il en précise les missions, la composition et les modalités de fonctionnement.

Décret n°2018-1002 du 19 novembre 2018

Décret n°2018-990 du 14 novembre 2018 relatif à l’expérimentation par les entreprises adaptées d’un accompagnement des transitions professionnelles des travailleurs handicapés vers les autres employeurs

Le décret a pour objet de définir les modalités de mise en œuvre de l’expérimentation, qui prend fin au plus tard le 31 décembre 2022, d’un accompagnement des transitions professionnelles des travailleurs handicapés volontaires vers les autres employeurs, dans le cadre du contrat à durée déterminée. Les entreprises expérimentent la mise en place d’un parcours d’accompagnement individualisé de transition professionnelle dans le cadre d’un contrat à durée déterminée conclu pour une durée comprise entre 4 mois minimum et 24 mois maximum hors cas de dérogations prévus par la loi. Le décret précise le montant de l’aide financière versée aux entreprises adaptées dans le cadre de cette expérimentation.

Décret n°2018-990 du 14 novembre 2018

Comité interministériel du handicap

Jeudi 25 octobre 2018, le Premier ministre Edouard Philippe a réunit l’ensemble du gouvernement pour un second Comité Interministériel du Handicap (CIH). L’objectif de ce conseil des ministres annuel dédié au handicap est de prendre en compte les spécificités du handicap dans la construction de l’ensemble des politiques publiques.

La première feuille de route du gouvernement, mise en place le 20 septembre 2017, est aujourd’hui renforcée par trois piliers :

  • la participation effective des personnes en situation de handicap à la co-construction des politiques publiques : tous mobilisés, tous concernés.
  • la simplification de l’accès au droit comme chantier prioritaire afin de gagner en qualité de service
  • la conception universelle pour penser à l’élaboration des politiques publiques en amont et non a posteriori

Les 5 grandes priorités fixées par lors de ce CIH 2018 pour simplifier la vie des personnes sont :

  • La simplification : Faciliter la vie des personnes en situation de handicap en leur permettant notamment de bénéficier de droits à vie en déclarant une seule fois leur handicap.
  • La scolarisation : Effectuer le saut qualitatif nécessaire pour consolider l’École inclusive.
  • L’emploi : Rénover l’offre des services destinée à garantir et sécuriser les parcours vers et dans l’emploi des travailleurs handicapés et appuyer les employeurs dans cette politique.
  • L’accès aux soins : Faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées.
  • La participation et l’autonomie des personnes par les nouvelles technologies : Redonner de l’autonomie et de la participation sociale aux personnes.

La grande Conférence Nationale du Handicap se déroulera de novembre 2018 à mai 2019. Elle permettra de valoriser les initiatives citoyennes autour du handicap sur l’ensemble du territoire.

En savoir plus : https://handicap.gouv.fr